1. ENERGIE GRAVITATIONNELLE ET MOUVEMENT

La Physique Globale c’est une nouvelle théorie du tout –également appelé la Théorie de l’Equivalence Globale–, qui étudie le support matériel de l’énergie gravitationnelle et l’électromagnétique, le mouvement des particules élémentaires, la configuration de l'atome, la masse, l'énergie et la matière noire, les trous noirs et étoiles, jusqu’à une proposition sur l’origine de l’univers en Cosmologie.

Dans la Physique Globale, le premier groupe de principes physiques, qui définissent la matière et ses différents états d'agrégation, est étudié par la Mécanique Globale et dans une certaine mesure par l’Astrophysique et Cosmologie Globale. Le second, où l’on examine l’énergie gravitationnelle et le mouvement, est quant à lui traité dans le livre de la Physique et Dynamique Globale, celui de la Loi de la Gravité Globale et, en partie, le livre de l’Astrophysique et Cosmologie Globale.

En réalité, cette séparation des principes physiques affectée par la nouvelle théorie du tout a été réalisée afin de simplifier l’explication d’un thème complexe et vaste et correspond aux thèmes traités traditionnellement par la Mécanique Quantique, la Relativité Générale d'Einstein à partir des graines disséminées par Newton avec ses Lois de la Dynamique ou causes du mouvement.

Le présent livre de la Loi de la Gravité Globale suppose une analyse profonde et pénétrante de l’énergie gravitationnelle et des causes du mouvement ; en fournissant des concepts développés par d'autres livres de la Physique Globale. Parmi eux, l'éther global –structure réticulaire de la matière– comme support matériel de champ de gravité, la masse et l'énergie cinétique,  et l'éther lumineux –champ de gravité– comme milieu support de l'énergie électromagnétique.

NASA
Ombres de lunes et Jupiter(Image du domaine public)
Ombres de lunes et Jupiter - NASA

La nouvelle Physique Globale a un caractère scientifique bien qu'elle soit un théorie alternative à la Théorie de la Relativité et, en grande partie, aux curieuses interprétations de la Mécanique Quantique sur l’énergie gravitationnelle et le mouvement à échelle subatomique, car elle présente et propose des expériences physiques faisables et pas mentales pour confirmer ses affirmations.

Ainsi, il vaut mieux signaler que l'apport de nouveaux concepts, comme le mouvement et les propriétés de l'éther global –éther gravitationnel ou cinétique– et l'éther luminiferous, qui requière l'utilisation de nom ou termes additionnels pour obtenir l'indispensable clarté terminologique et faciliter l'assimilation.

Concrètement, le chapitre II du livre décrit les relations entre la Loi de Gravitation Universelle de Newton, les modifications introduites par la relativité d’Einstein et la vision de la Mécanique Quantique de l’effet de l’énergie gravitationnelle sur le mouvement.

Finalement, ce chapitre II exprime les effets de l’énergie gravitationnelle sur le mouvement sous la nouvelle perspective de la Physique Globale à travers les deux mécanismes des composants de l’atractis causa.

Le chapitre III montre à une plus grande précision du concept d’énergie, spécialement dans les cas d’énergie mécanique, potentielle et cinématique. De même, l’unification des forces et des énergies réalisée par la Physique Globale, nous amène à faire une petite caractérisation des types d’énergie.

L’équation fondamentale de cette théorie du arrive représentée par une égalité entre l’accélération due à la force de la gravité en un point quelconque du champ de gravité et les quatre constantes physiques les plus remarquables avec une variable de normalisation *n*, qui, curieusement, est égal à *1* dans la surface de la Terre. En d'autres termes, elle équilibre les dimensions ou les unités physiques des deux côtés de l'équation, parce que dans le modèle actuel de la Physique Moderne ne sont pas adéquates.

Loi Gravitationnelle d'Equivalence
g = [ c² * h * R / G ] * n

Mention spéciale méritée par la Loi de la Gravité Globale, pour soutenir une explication différente, constituée avec le sens commun, des prédictions décisives de la Relativité Générale d’Einstein moyennant une petite correction dans la Loi de Gravitation Universelle de Newton.

Loi de la Gravité GlobaleLoi de la Gravité Globale

En définitive, les trois phénomènes naturels expliqués par la Relativité Générale sont aussi traités et expliqués, dans le nouveau paradigme de ladite Physique Globale, de manière simultanée et, naturellement, dans le sens commun par effet Merlin, je me réfère à la précession de l’orbite de Mercure –explique d'abord par Paul Gerber en 1898–, à la courbature de la lumière et à la fuite vers le rouge gravitationnel de la lumière.

Titre IV contient une analyse de l'équation fondamentale ci-dessus, une petite discussion sur les caractéristiques des ondes gravitationnelles et des calculs mathématiques qui expliquent les phénomènes naturels mentionnés.

 

 

* * *