1.c) Principes de physique de la Mécanique Globale

Un modèle physique est un ensemble d'abstractions mentales pour représenter la réalité matérielle et les relations qui déterminent sa variation en fonction du temps. Dans tous les modèles existent quelques principes physiques sous-jacents de caractère général et qui auraient plutôt une nature mixte philosophie-science.

Dans le livre en ligne sur la Méthode Scientifique Globale, une partie est consacrée à la Méthodologie d'investigation scientifique de la Physique Moderne, où l'on critique les principes physiques de la Théorie de la Relativité comme de la Mécanique Quantique et des théories qui essaient de les rendre compatibles en ajoutant des dimensions mathématiques ou physiques.

En d'autres termes, dans ce livre on signale les principes de physique interdits, qui pourraient permettre l'existence de :

  • Multiples réalités simultanées.

  • Réalité de plus de trois dimensions physiques.

  • Définitions récursives, comme le volume variable de l'espace ou de la vitesse du temps lui-même.

  • Cause à effet et effet de cause simultanés.

  • Choses ou énergies négatives.

  • Choses ou énergies qui surgissent du néant ou disparaissent complètement.

  • Forces magiques ou forces à distance.

Ainsi dans la partie sur la Physique Globale du livre de la Dynamique Globale sont cités les trois principes de physique philosophique ou épistémologique qui, vu leur importance, seront répétés par la suite :

  • La réalité physique ne dépend pas de l'observateur, seulement de sa perception et de sa description.

  • Le temps est relatif d'un point de vue subjectif de la vie, mais cet aspect est insignifiant dans le domaine de la science objective ou conventionnelle.

  • Une bonne théorie scientifique est utile, mais elle est encore meilleure si une fois comprise, elle a un sens commun.

Il convient de faire une brève présentation des principes de physique de la Mécanique Globale en prenant en compte la grande différence qui existe par rapport aux théories de physique des théories généralement acceptées actuellement, comme la Théorie de la Relativité et la Mécanique Quantique.

  • Principes de physique dérivés de la philosophie de la science.
    • Utilité.
    • Simplicité.
    • Logique ou sens commun.
  • Principes de physique dérivés de la Logique Globale.
    • Espace euclidien
    • Temps absolu
    • Nature mécanique
  • Principes de physique par observation et hypothèse intuitive.
    • Unité de la matière.
    • Réseau de la matière incassable.
    • élasticité de la matière.

En reprenant les idées précédentes sur les principes de physique qui régissent la Physique Globale, on peut les résumer en groupes.

Les deux premiers groupes de principes de physique supposent un revers aux concepts classiques de l'espace et du temps d'un côté et de l'autre à la philosophie de la méthode scientifique qui a autant besoin de l'utilité des principes de physique que de sens commun.

Le troisième groupe de principes de physique nous introduit la nature de la matière dans le modèle élastique de la Mécanique Globale. Ce nouveau modèle est une révision du précédent modèle semi-rigide de la Mécanique Globale d'avril 2008.

Unité de la matière Réseau ou maille incassable de la matière
Réseau ou maille incassable de la matière

Le changement du modèle élastique en avril 2009 est dû à ce qu’il suppose une grande simplification par rapport à l'antérieur. En réalité, le seul changement significatif a été de définir le réseau tridimensionnel comme incassable pour mieux expliquer la conservation de l'énergie dans l'univers ; ce qui a obligé à redéfinir les mécanismes concrets du mouvement, de l'énergie cinétique et de l'énergie potentielle.

Les caractéristiques du nouveau modèle physique proposé par la Mécanique Globale sont très différentes de celles de la Physique Quantique. Cependant, je crois qu’elles sont plutôt complémentaires et que les caractéristiques de la Mécanique Globale ont une fonction de filtre contre les égarements ou déviations excessives à la logique scientifique que souffre la Physique des Particules élémentaires.

En changeant de perspective, parmi les caractéristiques du modèle physique de la Mécanique Globale, on peut citer les suivantes :

  • Modèle intuitif avec prétention scientifique, car il est vérifiable empiriquement.
  • Propositions très générales et hautement imprécises.
  • Forte probabilité de commettre quelques autres erreurs significatives
  • J’espère apporter quelques succès remarquables au point d'impliquer un changement de paradigme dans la Physique actuelle.
  • Modèle à renormalisation totalement possible pour permettre son développement et son évolution.
  • Incomplet, car on ne peut pas tout faire d'un coup.

Parmi les expériences scientifiques les plus connues qu’explique raisonnablement la Mécanique Globale, on peut citer l'expérience des fentes de Young sur la dualité de la lumière et l'expérience de l'effet tunnel sur les propriétés des électrons. Mais sans aucun doute, la plus innovatrice est l'expérience GigaChron,

[ G * g = c² * h * R * n ]

Cette égalité mathématique donne lieu à l'équation fondamentale de la Physique Globale.

Loi Gravitationnelle d'Equivalence
g = [ c² * h * R / G ] * n

g = [ E c/ G ] * n

Et son équation alternative :

g = [ m c3/ G ] * n

Pour autant, le lecteur est prié de ne pas chercher les erreurs mais plutôt les bonnes réponses, tout en faisant attention aux erreurs qui peuvent exister. Il est aussi certain que la terminologie utilisée ne sera pas forcément aussi consistante qu’il le voudrait, aux vues de la complexité technique sous-jacente et pour le manque de systématisation de la Mécanique Globale, étant donné son jeune âge.

 

 

* * *