HISTOIRE ET CONTES D'HORREUR

SEULEMENT POUR RECOMMANDES

Cette histoire a été inclus dans le livre en ligne de l’Equation de l’Amour comme annexe, mais je considère plus approprié de la mettre à part et ici avec un titre expressif du manque d’intérêt général qu’elle suscite, en effet seulement à quelques personnes peuvent convenir ces histoires pour réfléchir ou histoire d’horreur sur l’Inquisition.

Si c’est nécessaire, on peut recommander à ces personnes de lire ce récit justement pour qu’elles puissent réfléchir sur leur attitude.

Sainte Inquisition

LES SCELERATS DE L'INQUISITION MODERNE

Tout ne peut pas être joli et idyllique, il faut faire un petit effort pour comprendre que tôt ou tard, au moment où il y en a un qui abandonne le milieu personnel interne et essaye de communiquer avec le reste du monde, il apparaitrait en petite proportion les scélérats de l’Inquisition, toujours surveillant de l’ordre établi et des addicts aux récits et histoires d’horreur.

Quelques-uns sont doux et inconscients de leur comportement réel mais d’autres sont caractérisés par l’agonie mentale dont ils souffrent due à leur impuissance argumentaire ou à l’argument de leur impuissance, selon comment on voudrait voir ou comment serait la réalité objective ! Et pour soutenir la défense du système quand en réalité ils défendent des intérêts assez particuliers, utilisant des techniques bigarrées que l’on pourrait résumer par cette phrase : mettre la jambe et cacher la main ou attaque en groupe.

En réalité, les scélérats de l’inquisition seuls ont peur et ne peuvent pas lire les histoires de horreur, pas même les récits très courts comme celui-ci. Quelques-uns confient qu’ils leurs font bouillir le sang, dénonçant leur nature herbivore.

Pour plus d’informations, on peut consulter la légende noire et autres histoires d’horreur de la Sainte Inquisition.

Désolé d’être si direct, mais il est important d’être conscient de l’existence de ces figures et ne pas arrêter de s’en convaincre par leurs histoires de peur. Leur existence est propre à la nature de l'être vivant et à tous les systèmes d’impulsion vitale, car ceux-ci nécessitent un organisme de contrôle et avec la complexité, quelques-uns d’entre eux présentent certaines déviations par rapport à leur fonction première.

Un petit coup d’œil dans l’histoire, le cinéma ou la littérature des récits et contes d’horreur, nous montrent qu’ils sont remplis d’exemples de ces comportements tant réels que fictifs, dont beaucoup sont connus pour leur grande beauté humaine.

Heureusement, la figure même de l’inquisition est bien plus rhétorique actuellement. Dans quelques sites, on utilise spécialement l’Inquisition espagnole comme figure littéraire dans les histoires d’horreur mais je crois que l’Inquisition des autres pays ne trouverait à lui envier, même si les autres ont disparu un peu avant.

On pourrait raconter beaucoup d’histoire des scélérats de l’Inquisition moderne mais je voudrais seulement signaler qu’ils idolâtrent les grands scientifiques et les génies de l’humanité mais s’ils leurs avaient été contemporains, ils auraient pu les avoir brulé sur le bûcher. En même temps, dans leur défense aveugle de la science établie, ils rejettent n’importe quelle lueur de changement des paradigmes scientifiques.

Beaucoup de ces scélérats modernes essayent de justifier leurs agissement et histoires horribles par le drapeau du sain scepticisme.

Naturellement, je ne veux pas dire ni insinuer que quelques théories ou idées ne soient pas critiquables ou erronées mais noter qu’il y a des choses vraiment très claires : la critique constructive sur les idées est une chose, qui mérite toujours reconnaissance, la disqualification personnelle sans justification, toujours de caractère réfléchi, en est une autre.